Actualités

Strasbourg s’inspire de Venise et prépare une grande randonnée nautique

Barque sur l'eau

Ça pagayait dur ce week-end à Strasbourg. Difficile de ne pas remarquer, notamment près des nouveaux pontons du quai des Bateliers, une cinquantaine d’embarcations à rames. En cette veille de rentrée, c’est un test grandeur nature qui se déroule sur l’Ill. Il préfigure une Vogalonga, une « grosse » randonnée fluviale comme à Venise, qui devrait se dérouler en juin prochain à Strasbourg, pendant la Pentecôte. Baptisé Les fous de nefs-Die Schiffsnarren, en référence à Sébastien Brant, célèbre auteur strasbourgeois de La Nef des fous, l’évènement se veut surtout international avec une appellation franco-allemande, pour rappeler la particularité culturelle de la ville.

Ce projet, on le doit notamment à Christian Ruppert, président de l’Ill Club et à une quinzaine de rameurs du club : « Après avoir participé à la Vogalonga, l’idée de ramener un tel évènement à fait son chemin, explique-t-il. Strasbourg avec ses multiples canaux et ses bras du Rhin s’y prête pas mal. Cela renforcera les liens des Strasbourgeois avec l’histoire fluviale de la ville en permettant de redécouvrir la ville et son patrimoine autrement, d’une façon un peu décalée, festive. » De fil en aiguille, les rameurs passionnés ont partagé cette idée avec d’autres clubs strasbourgeois mais aussi de Kehl, en Allemagne.
Plus de 300 bateaux sont attendus

Encore fallait-il valider les parcours et la faisabilité d’un tel projet auprès de Batorama, des Voies navigables de France, de la municipalité… La Vogalonga strasbourgeoise est à présent bien ancrée et deux parcours ont pu être définis : un circuit nature le samedi, long d’une vingtaine de kilomètres aller-retour dans le secteur Ostwald, et un parcours urbain de 14 km, le dimanche, du passage Vauban à la presqu’île Malraux. Seront invités à y participer tous les adhérents clubs du bassin Rhénan. Mais aussi tous les particuliers qui veulent participer avec leur bateau à rames uniquement et moyennant une petite participation sous réserve que ces derniers souscrivent une assurance.